Vous êtes ici > Ville de Hannut > Tourisme > La ville et ses villages > Trognée

Trognée

Trognée – 311 habitants

Situé au 9ème siècle dans le Comté d’Avernas, le village a peut-être fait partie de Saint Lambert de Liège (12ème siècle) avant de passer aux mains de seigneurs laïques : aux Hannut, aux Baldin, aux Hosdent, aux Le Hongre, puis aux Grimont pendant deux siècles et ensuite, par héritage, aux De Wal qui termineront la lignée des seigneurs de Trognée.

trognee_eglise_dessin

Trognée eut aussi à subir l’invasion des armées bourguignonnes en 1465. A la fin du 17ème siècle et au début du 18ème siècle il pâtit également de nombreux passages de troupes et de mauvaises récoltes.

Signalons l’existence d’une brasserie au début du 19ème siècle, d’un moulin à farine tout au long du même siècle et surtout d’une sucrerie qui fonctionna depuis la seconde moitié du 19ème siècle jusqu’en 1976.

Trognée connaît un ensemble de toute beauté formé par le château-ferme et l’Eglise.

trognee_chateau_photoLe château-ferme construit au 17ème siècle constitue un très beau spécimen d’architecture propre à la Hesbaye. En forme de L, formé de deux quadrilatères jointifs, l’un à l’ouest abritant le corps de logis, flanqué aux angles extérieurs de trois tours carrées, et l’autre à l’est occupé par les bâtiments agricoles. Il offre vers la cour deux belles façades en équerre dont les fenêtres sont pourvues de croisillons plats. La façade donnant sur le parc emmuraillé a été dotée de nouvelles fenêtres vers le milieu du 19ème siècle.

L’Eglise actuelle, dédié à Saint Trudon, fut bâtie en 1841-1842 est un édifice voûté d’ogives, en briques et pierres calcaires. 

A l’intérieur nous trouvons les Fonds baptismaux offerts par Gérard Grimot et Agnès Brase en 1607, d’après inscription, avec les armoiries des donateurs. A droite de l’Eglise, nous apercevons une reconstitution (construite en 1922) de la Grotte de Lourdes, objet d’un culte encore vivace.trognee_grotte_photo

En sortant de l’allée menant à l’Eglise, nous voyons le porche d’entrée d’une ferme avec colombages reconstruit récemment.

Signalons aussi deux belles potales. L’une est datée 1851 dans le village (au carrefour des Quatre Vents) et placée sur un socle avec sous la niche l’inscription « Saint Joseph priez pour nous » (hauteur 2,35 mètres). L’autre est au bord d’un vieux chemin (maintenant de remembrement) vers Poucet. Elle est haute de 1,65 mètres et l’inscription est très abîmée; elle parle de foudre et de Saint Donat et date de 1850.

Copyright © 2010 Ville de Hannut. All rights reserved.