Vous êtes ici > Ville de Hannut > Tourisme > La ville et ses villages > Villers-le-Peuplier

Villers-le-Peuplier

Villers-le-Peuplier – 693 habitants

Comme la plupart des autres communes, Villers était déjà occupé aux époques néolithique et gallo-romaine.

 

La commune est bordée au sud, par la Chaussée Romaine (de Bavay à Cologne) dite Chaussée Brunehaut ou Chaussée Verte.µ

villers_eglise_dessin

Elle est également traversée par un diverticulum romain appelé Voie de Liège, qui n’est plus qu’un chemin de campagne. Il venait de la région de Nivelles, pour rejoindre la Chaussée Romaine à Tourinne-la-Chaussée. Comme son nom l’indique, il devait y avoir une villa romaine, mais l’emplacement n’en est pas encore défini.

La commune fut incendiée à diverses reprises. Signalons qu’en 1746 le maréchal de Saxe y établit son quartier général.

L’Eglise est dédiée à Saint Martin. C’est une construction traditionnelle en pierres et briques. Elle fut rebâtie en deux étapes : la tour occidentale et la nef de trois travées s’ouvrant sur les bas côtés par des colonnes aux chapiteaux toxans datant de 1714 et le choeur à chevet plat de 1771. De l’ancienne chapelle subsiste dans le bas-côté sud, un portail gothique portant le millésime de 1550.

 

Pour nous promener dans Villers, nous partirons du Centre Oger Charlier, au numéro 5 de la rue de la Crosse. Il s’agit des anciens locaux scolaires du village, inaugurés en 1881. Ils sont représentatifs du type d’architecture alors en vogue dans la région. Ils comportaient deux classes, deux corps de logis, une salle réservée à l’Administration Communale et deux cours de récréation avec préaux à l’arrière. Après la guerre 1914-1918, un monument aux morts a été érigé à l’avant. L’école a fermé ses portes en juin 1984. Réhabilité en 1997-1998, le bâtiment fait aujourd’hui office de Maison du Village. Oger Charlier était un ancien instituteur – père du peintre bien connu Jenny Boly. 

Nous empruntons la ruelle du Puits ou rue du Curé où se trouve l’ancien presbytère, la plus vieille maison du village. 

En sortant de cette rue et tournant notre regard vers la gauche, nous apercevons la Tour du Vieux Château qui, avec quelques dépendances, seules subsistent. Construit en 1873 le château moderne, après avoir été occupé par plusieurs familles, devint propriété de la S.A. Sanatorium de la Hesbaye, qui y installe une clinique en 1934. Elle est maintenant disparue. 

villers_centroger_photoNous nous dirigeons ensuite vers la droite pour atteindre la Ferme dite « du Vivier » en raison de l’existence jadis d’un étang poissonneux sur les sources du Ruisseau de Poucet (actuellement canalisé) et affluent du Henrifontaine (bassin de l’Escaut). L’existence de cette ferme remonte au 13ème siècle. Willy Lheureux, dans son livre sur Villers-le-Peuplier, situe son existence au 11ème siècle. 

En contournant la ferme et traversant le passage à niveau, nous arrivons au Hameau de la Chapelle. Ombragée de quatre tilleuls, la chapelle votive Notre-Dame de Bon Secours fut érigée en 1830. Elle forme un ensemble agréable et reposant qui est classé par le Service des Monuments et Sites. 

Signalons enfin que le Village est traversé par le Sentier de Grande randonnée n° 579 de Hannut à Huy.

Copyright © 2010 Ville de Hannut. All rights reserved.