Vous êtes ici > Ville de Hannut > Tourisme > La ville et ses villages > Wansin

Wansin

Wansin – 295 habitants

Occupé dès la préhistoire, le sol de Wansin fournit en partie les matières premières qui serviront à la fabrication des instruments néolithiques découverts dans les villages avoisinants. L’abbé Peuskens, ancien curé, a fait quelques recherches au lieu-dit « Aux Monts » qui lui ont permis d’y découvrir ce qui aurait été un atelier de taille de silex. Y furent par exemple découverts des nuclei, des lames, grattoirs, racloirs et tranchets.

 

Début du 20ème siècle fut exploitée à Wansin la culture des champignons. En effet, la marne qui servait d’engrais était autrefois extraite en creusant la roche et cette forme d’exploitation a donné naissance à des caves où se cultivèrent des champignons. Il en subsiste quelques unes. Elles sont actuellement propriétés privées. 

L’église de Wansin, dédiée à Sainte Appoline, est construite sur un point haut de la commune, contre la tour romane en moellons de silex datant probablement de la seconde moitié du 12ème siècle. Cette tour fut percée d’un portail dont le millésime 1735 ou 1755 livre la date de la reconstruction de la nef et du choeur au chevet à trois pans bâtis en appareil mixte de briques et de pierres calcaires.

Sachons que Wansin est composé de maisons étalées le long du ruisseau Absoul, qui prend sa source à Thisnes et se jette dans la petite Ghete à Orp-Le-Grand (bassin de l’Escaut).

Le long de la chaussée de Wavre, nous pourrons admirer la jolie cense de Wansin « la cense du tschestia », dont le corps de logis date du 18ème siècle (quelque peu remanié maintenant). 

Si vous êtes sensible à une nature calme et tranquille, empruntez en face de la ferme, la rue du Chera au tracé sinueux. 

Après une centaine de mètres, nous découvrons une petite venelle qui nous conduit agréablement vers un chemin creux aux talus arborés. Au bout de celui-ci nous pouvons tout à loisir observer plusieurs vues caractéristiques du paysage hesbignon sur les villages de Wansin, Merdorp, Thisnes, Petit-Hallet et sur un captage d’eau servant à l’irrigation des terres. 

Revenant à la Cense de Wansin nous empruntons à nouveau la rue de la Drève, où nous remarquerons à notre droite la falaise de marne présentant une coupe géologique au travers du crétacé supérieur. C’est à cet endroit que furent exploitées des champignonnières (voir ci-dessus). 

Au lieu de suivre la route principale qui tourne à gauche par un pont sur l’Absoul, continuons par le petit chemin qui à travers les frondaisons, nous conduira à la rue d’Orp et au Moulin de la Caïade, jolie demeure privée nichée dans la verdure, malheureusement difficile à voir. Le coin n’en est pas moins enchanteur.

Copyright © 2010 Ville de Hannut. All rights reserved.